top of page
Rechercher

La nutrithérapie, c'est quoi ?

Aujourd'hui je vais vous expliquer pourquoi je parle de consultations et conseils en nutrithérapie et pas en nutrition ou diététique...


La nutrithérapie est assez récente et peut être définie comme une discipline qui parle au corps son propre langage en utilisant des molécules qui le composent : acides aminés, acides gras, vitamines, minéraux... et donc en lui permettant de fonctionner au mieux.


Ce n'est pas une médecine alternative

  • Elle repose sur le fonctionnement biochimie du corps dont elle est l'application pratique

  • Elle repose sur des dizaines de milliers d'études scientifiques (si vous doutez et que vous lisez l'anglais je peux vous en fournir lors de nos consultations), je me tiens régulièrement à jour.



La nutrithérapie

  • Optimise les fonctions naturelles du corps humain : digestion, respiration, production d'énergie, sommeil...

  • Prévient les pathologies de civilisation (obésité, diabète, maladies cardiovasculaire...)

  • Co-traite les pathologies pour diminuer les prises de médicaments et traiter leurs effets anti-nutritionnels. Nous travaillons avec les médecins (si ils le veulent bien...).


Nous utilisons

  • un rééquilibrage alimentaire et la mise en place progressive de bonnes habitudes par la prise de conscience et non la punition

  • un bilan et une correction des carences ou surcharges nutritionnelles (prises de sang plus poussées qu'un médecin classique... bon vous devrez convaincre votre médecin)

  • l'utilisation pharmacologique d'aliments, vitamines, minéraux, probiotiques, molécules naturelles issues des végétaux... Il peut donc y avoir transitoirement besoin de compléments alimentaires. Toujours en prenant en compte les interactions avec vos médicament allopathiques ! Car oui, les compléments alimentaires peuvent être dangereux.

Ce que nous ne faisons pas (en tout cas moi !)

  • compter les calories ou vous dire de "faire régime"

  • vous dire que vous manquez de motivation (on vous aide à la retrouver via l'aspect biochimique... comment notre cerveau fabrique la motivation)

  • vous interdire des aliments. Nous faisons prendre conscience de leur toxicité pour les consommer en "son âme et conscience" (oui moi aussi je craque sur des crasses parfois)

  • vous conseiller d'arrêter des traitements prescrits par le médecin : nous essayons de voir avec lui si on peut ajuster les doses au fur et à mesure que vous rééquilibrez vos fonctions vitales.


Prévention, prédiction et maladies


La plupart des médicaments de la pharmacologie actuelle

  • sont à visée symptomatique et non curative. Par exemple, un anti-inflammatoire ira combattre l’inflammation mais n'ira pas combattre sa cause. Un anxiolytique ira réduire votre anxiété mais pas chercher ses causes. C'est utile en aigu, mais non productif sur le long terme.

  • causent souvent des effet indésirables (et parfois l'utilisation d'une autre molécule)

  • ont des effets anti-nutritionnels (exemple simple mais peu connu de la pilule contraceptive qui fait que le corps sur-consomme des vitamines... et nous met donc en carence)

MAIS !!

Je ne dis pas que les médicaments issus de la pharmacologie sont inutiles ! Ils ont un rôle indéniable et essentiel dans les prises en charges aiguës des pathologies.

Qu'aurais je fais sans mon Ventolin lors de mes crises d’asthme ?

Mais il faut chercher à traiter la cause du problème, et il peut être "bêtement" nutritionnel.

Tiens je n'ai plus besoin de Ventolin et beaucoup moins d'antihistaminiques depuis que j'ai corrigé mes carences en magnésium et de la vitamine C ???

La biochimie du corps m'explique pourquoi le magnésium et la vitamine C diminuent mes symptômes. ;-) C'est ça la nutrithérapie.



Et la loi ?

Seules les personnes ayant acquis le diplôme de bachelier en diététique ont accès au titre de diététicien et à l’agrément nécessaire à l’exercice de la profession.

note perso. Quand je vois les programmes et ce qu'ils apprennent... leurs profs ne se tiennent pas à jour des dernières avancées ! J'ai personnellement fait les frais de plusieurs diététiciens qui ont bousillé ma santé. Je ne les mets pas tous dans le même sac (certains font une formation complémentaire en nutrithérapie), mais nous n'avons souvent pas la même vision des choses...


Les nutritionnistes doivent être médecins. La Nutrition est une spécialité médicale qui nécessite l'obtention d'un diplôme universitaire après les études de médecine. En théorie cela se rapproche de ce que nous faisons en nutrithérapie. On parle aussi de médecine fonctionnelle. Ils peuvent prescrire des analyses de sang qui seront remboursées en partie, ce qu'un nutrithérapeute ne peut pas. En pratique, j'ai testé et c'était intéressant et très juste, mais hors budget pour moi.


Nous sommes plus que des coaches en nutrition ou coaches sportifs qui souvent (mais pas toujours) n'ont pas les bases en biologie et physiopathologie. D'ailleurs certains de ces coaches se retrouvent à étudier la nutrithérapie, conscients de leurs lacunes en biologie et physiologie et voulant mieux aider leurs clients. Et oui, nous n'avons pas le droit de dire "patient".


Les naturopathes visent à apporter un bien-être physique à travers des soins et des conseils qui se veulent écologiques et naturels. Le rôle du naturopathe n’est pas de faire un diagnostic médical mais plutôt un bilan de santé qui tiendra compte des habitudes alimentaires des patients et de leur style de vie. Ils utilisent souvent l'aromathérapie (huiles essentielles), la phytothérapie (plantes), la gemmothérapie (bourgeons) et parfois les conseils alimentaires (pas toujours pertinents). Là encore, il y en a de très bons issus de formations de qualité et de moins bons qui ont fait 1 week-end de formation et ont un petit diplôme. Ce métier n'est pas reconnu, n'importe qui peut se dire "naturopathe". Je trouve ces approches très intéressantes et complémentaires à l’approche nutrithérapie, il est tout à fait possible de travailler ensemble !



Le nutrithérapeuthe n'est donc pas une profession reconnue. En étudiant dans un organisme compétent (CFNA en Belgique, CERDEN en France par exemple), nous avons assez d'heures d'études pour vous conseiller au mieux. De ce fait, tous comme les coaches ou les naturopathes, nous ne sommes pas remboursés par les mutuelles... mais souvent plus accessibles qu'un médecin nutritionniste.

(ceci étant, étant allée voir un médecin nutritionniste très chouette à 170€ la séance de 1h... et remboursée 25€... j'ai vite fait le calcul)




N'hésitez pas à me contacter ! Je serai ravie de vous aider.

Et non je n'ai pas de blouse blanche, enfin si vous insistez je reprendrai celle de mon ancienne vie de chercheur en Biologie ;-)





29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page